David Camroux edit

Chercheur au CERI (Sciences Po) Écrivez à David Camroux
  • 30 novembre 2011

    La Chine effraie-t-elle ses voisins du sud ?

    Lors du Sixième Sommet est-asiatique qui s’est tenu à Bali le 19 novembre, le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a été la cible de nombreuses critiques de la part des dix chefs d’État membres de l’Association des Nations du Sud-Est asiatique (ASEAN), à la fois pour les revendications territoriales chinoises et pour les dernières provocations en mer de Chine du sud. Soutenus par les États-Unis ainsi que l’Inde, l’Australie et le Japon, les pays de l’ASEAN ont insisté pour que se tiennent des négociations multilatérales sur ces questions, alors que les Chinois sont restés fermes sur le principe des solutions bilatérales, dans lesquelles ils ont un avantage asymétrique.

  • 29 novembre 2011

    Is Asia afraid of China?

    At the 6th East Asian Summit in Bali on 19th November the Chinese Premier, Wen Jiabao, found himself the butt of almost universal criticism from the leaders of the ten-member Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) both for Chinese territorial claims and recent provocative actions in the South China Sea. Supported by the United States as well as India, Australia and Japan, the ASEAN countries insisted on multilateral negotiations over these questions, while the Chinese remained firm on the principle of bilateral solutions in which they would have a distinct asymmetrical advantage.