Richard Robert edit

Directeur de Paris Innovation Review Site personnel de l'auteur Écrivez à Richard Robert
  • 27 février 2017

    Taxer les robots? Voyons d’abord ce que disent les données

    De Bill Gates à Benoît Hamon, une curieuse coalition semble se former autour de la taxation des robots. Mais si elle peut sembler séduisante, cette idée ne résiste pas à l’analyse. Elle est à la fois contestable dans son principe et probablement impossible à mettre en place en l’état.

  • 19 juillet 2016

    La souveraineté introuvable

    La campagne sur le Brexit a remis au premier plan une question centrale en politique: la capacité d’un peuple à décider de son destin. Mais réinvestir la question de la souveraineté ouvre directement sur une difficulté majeure: où se situe aujourd’hui cette absente si présente?

  • 18 juillet 2016

    La maladie de la démocratie. Réflexions sur le Brexit

    Le Brexit amène au grand jour une inquiétude sourde qu’on retrouve un peu partout en Europe, inquiétude mêlée de mauvaise conscience, selon une formule qui pourrait être résumée ainsi: et si les peuples, au lieu d’écouter la raison, écoutaient leurs passions? Et si leurs passions, dans leur aveuglement même, accusaient l’illégitimité d’un monde qu’ils n’ont, précisément, plus de raison d’accepter?

  • 24 février 2016

    La France a-t-elle vraiment besoin de routes solaires?

    La ministre de l'Environnement a annoncé le lancement de 1000 kilomètres de routes solaires. Quelle est la rationalité de ce projet, sur le plan économique et environnemental?

  • 24 février 2016

    Does France really need solar roads?

    Contrary to its neighbors and partly due to the low cost of its nuclear electricity, until recently France did not show much interest in solar energy. The country now seems to be catching up. Public policies are implemented, both to encourage households and to foster an industry which has not yet reached maturity. Only thing is, one can hardly make sense of some of these policies.

  • 19 juin 2015

    Pour une politique européenne de la donnée

    La Commission européenne a fait du marché unique numérique l’une de ses priorités, avec comme objectif de « supprimer les obstacles pour exploiter pleinement les possibilités offertes par internet ». Fort bien. Mais on peut se demander si les barrières réglementaires dont s’inquiète le Commissaire Günther Oettinger sont vraiment le sujet. Elles n’ont pas empêché les grandes plateformes américaines de prendre des positions quasi-monopolistiques dans la plupart des pays de l’UE. Une politique plus ambitieuse est possible.

  • 19 juin 2015

    The case for a European data policy

    A consistent set of European standards could prove to be a lever for framing a digital industrial policy. In a legal framework where individuals come under high protection, the winners will be the enterprises who inspire enough confidence to obtain the users’ consent to access and use their personal data. Trust, says Rachel Botsman, is the currency of the 21st Century. Maybe. But data is the commodity of the future, and those who can combine trust and valuable data can lead the race. It has just started.

  • 23 février 2015

    Trois contradictions de la gauche souverainiste

    Il y a dans la sensibilité souverainiste des éléments respectables : l’importance donnée à la solidarité nationale, le sentiment profond d’une communauté de destin, une vision intransigeante du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Pour autant, cette culture politique s’abîme aujourd’hui dans une logique sectaire, qui l’emporte aux antipodes de ce qu’elle entend défendre. Trois contradictions en témoignent, que l’affaire ukrainienne met en évidence.

  • 23 mars 2010

    Centre : à qui le tour ?

    Les régionales marquent la fin d’une séquence politique entamée lors de la dernière campagne présidentielle et marquée par l’émergence du Modem. La percée de François Bayrou était liée à l’érosion du PS et à la constitution à droite d’un parti unique que Nicolas Sarkozy avait mis au service d’une stratégie d’asphyxie du Front national. La déconfiture du Modem laisse en friches un espace politique que d’autres acteurs vont tenter d’occuper... à commencer par Dominique de Villepin.

  • 6 novembre 2009

    Faut-il débattre de l’identité nationale ?

    Lancé à l’initiative d’Éric Besson, secrétaire général adjoint de l'UMP et ministre de l’Immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, le « grand débat » sur l’identité nationale est attaqué dans son principe par de nombreux intellectuels et hommes politiques. Certes, les visées politiciennes sont cousues de fil blanc et le thème de la nation a connu bien des vicissitudes au XXe siècle. Les termes mêmes du débat peuvent prêter à discussion en invitant d’emblée à réfléchir sur des « valeurs ». Faut-il pour autant refuser de mener ce débat ?

  • 24 mars 2009

    Comment soutenir la consommation?

    Les déséquilibres macroéconomiques qui ont provoqué la crise actuelle, à commencer par l’endettement des ménages américains, étaient aussi facteurs de dynamisme pour le commerce mondial, et la contraction brutale des échanges fragilise toutes les économies sans exception. Dans ces conditions on ne peut que se féliciter de voir émerger un consensus international sur le refus du protectionnisme, d’une part, et sur la nécessité d’une relance globale par la consommation, d’autre part. La question pourrait toutefois se poser d’une façon sensiblement différente en France.

  • 26 mars 2008

    Que reste-t-il du Modem ?

    Que reste-t-il du Modem ? Il serait sans doute abusif de juger les résultats des municipales à la seule aune du faible nombre de maires ou de la défaite de François Bayrou à Pau. Les principaux enjeux, pour le parti centriste, était en réalité plus discrets. Il s’agissait d’une part de consolider son implantation locale en faisant élire des conseillers, afin de donner plus de consistance et de perspectives à une base militante encore volatile ; d’autre part de rééquilibrer le parti en faisant émerger des responsables plus marqués à gauche ; mais aussi de s’émanciper de l’UMP, en jouant l’indépendance et, en fonction des équipes locales et des opportunités, de tenter des alliances à gauche. C’est sur l’ensemble de ces enjeux que doit être évaluée la réussite du Modem.

  • 13 septembre 2007

    2040

    À quoi ressemblera le monde dans trente ans ? Le prix Nobel Robert Fogel, connu pour ses travaux sur l'histoire économique, s'est essayé à l'exercice. Il construit son raisonnement en croisant deux lignes d'évolution : la croissance démographique et la croissance économique. Conjuguant extrapolation statistique et prise en compte de quelques facteurs spécifiques (conditions politiques, effort d'éducation), ses résultats méritent le détour, ne serait-ce que par les éléments objectifs sur lesquels ils s'appuient.

  • 4 juin 2007

    La préférence pour l'inégalité est-elle en augmentation ?

    On sait depuis longtemps que la société américaine est marquée par une préférence forte pour l'inégalité. Mais on savait moins que cette préférence n'était peut-être pas étrangère au caractère multiracial des Etats-Unis. C'est en tout cas la thèse d'Alberto Alesina et Edward L. Glaeser. L'Europe multiculturelle connaîtra-t-elle la même évolution ?

  • 16 mai 2007

    La médiocratie, ou les politiques vus par les économistes

    Que peut dire l'économie de la qualité du personnel politique ? Vu le nombre et la subtilité des critères, on pourrait penser que les modèles mathématiques qu'elle utilise ne sont pas les plus pertinents. Ils permettent pourtant de dégager des lignes invisibles, qui structurent fermement un champ d'activité autrefois considéré sous l'angle de la seule vocation mais que rien n'interdit d’envisager comme un simple marché du travail.

  • 27 avril 2007

    Bayrou : l'opposition ce sera moi !

    En annonçant la création d'un Parti démocrate dont l'ambition explicite est de mordre sur l'électorat socialiste, le président de l'UDF affiche ses ambitions : devenir le futur chef de l'opposition en tablant sur l'incapacité du PS à se réformer. Y parviendra-t-il ?

  • 27 février 2007

    Wal-Mart écrase les prix, les salaires aussi

    La politique commerciale et salariale du géant américain de la distribution est régulièrement mise en cause. Le groupe a beau mettre en avant les intérêts des consommateurs, un doute tenace s'est installé : Wal-Mart aurait une large part de responsabilité dans le nivellement par le bas des salaires américains.

  • 11 janvier 2007

    Le Monde selon Telos

    En décembre 2005 paraissaient les premières tribunes de Telos, une agence intellectuelle en ligne conçue pour faire surgir l'expertise académique dans le débat public. Cette expérience, totalement inédite en France, connaît d'ores et déjà un indéniable succès. Elle repose sur un principe simple : tout ce qui s'écrit sur Telos est sujet à discussion, mais tout ce qui s'écrit sur Telos émane d'auteurs dont la légitimité est peu contestable. Un réseau de quelque cent-cinquante universitaires s'est vite constitué, dont la moitié vivent et travaillent à l'étranger. Chaque jour, sur www.telos-eu.com, économistes, sociologues et politologues apportent leur contribution aux grands débats du moment : réunions de l'OMC et négociations Unedic, crise du CPE et fusion Suez-GDF, élections allemandes, expériences italienne, britannique, brésilienne ou chinoise et tant d'autres. Ces analyses ne sont toutefois pas de simples commentaires. Ce sont des points de vue réformistes et donc forcément engagés sur le monde. Présenté par Zaki Laidi (Sciences Po), ce volume est publié sous la direction de Lionel Fontagné (Université Paris I), Richard Robert (Sciences Po) et Charles Wyplosz (Hautes études internationales, Genève) Acheter le livre sur Amazon

  • 9 janvier 2007

    Quelle est l’efficacité économique des appels au boycott?

    Quelle est l’efficacité économique des appels au boycott ? La question intéresse aussi bien les entreprises que les militants associatifs ou syndicaux. Un boycott peut affecter les entreprises directement à travers leurs ventes, mais aussi, pour celles qui sont cotées en bourse, indirectement en faisant baisser le cours de leurs actions. Encore faut-il que les consommateurs réagissent individuellement aux appels au boycott. Or cela ne va pas de soi : même si chacun peut souhaiter que l’opération réussisse, changer ses habitudes peut sembler inutile et les autres s’en chargeront...

  • 12 novembre 2006

    L'innovation artistique vue par un économiste

    Pourquoi le vingtième siècle a-t-il vu naître un art si différent ? Une étude publiée récemment par David W. Galenson, l'un des grands noms de l'économie de la culture, ne répond pas à cette question, mais en donne une formulation intéressante qui ouvre des pistes nouvelles. Explorons-les.