Sebastian Roché edit

Directeur de recherche au CNRS et directeur scientifique de l’étude UPYC-France. Site personnel de l'auteur Écrivez à Sebastian Roché
  • 25 avril 2016

    Pratique religieuse et vision du monde chez les adolescents

    Le projet UPYC est une enquête internationale sur les adolescents, qui s’intéresse notamment aux relations entre appartenance religieuse, religiosité, et valeurs. Que nous apprend-il sur les jeunes Français?

  • 4 avril 2008

    Sécurité : la situation se dégrade

    Contrairement aux apparences les politiques conduites depuis plusieurs années en matière de sécurité se dégradent. Les infractions liées à la drogue et à son trafic augmentent fortement, les violences physiques aussi, la tension dans les banlieues est plus vive que jamais. Pourtant le discours officiel accrédite la thèse d‘une efficacité croissante. Qui croire ?

  • 15 juin 2007

    La loi sur la récidive sera contreproductive

    Différentes dispositions légales se présentent comme un moyen de faire reculer la récidive, et notamment celle des mineurs. Ces dispositions ont été conçues pour augmenter le nombre de personnes incarcérées chez les mineurs, la prison étant donc présentée comme une réponse à la récidive. Malheureusement, les expériences étrangères infirment très largement cette hypothèse.

  • 16 avril 2007

    La police est-elle vraiment plus efficace ?

    Les responsables de la police nous assurent qu’elle serait aujourd’hui plus efficace. Le nombre des délits diminuerait grâce à la hausse du taux d’élucidation. Mais les délits qui ont régressé en nombre sont parmi les plus mal élucidés et le sont de moins en moins. Il est donc improbable que ces infractions aient vu leur nombre s’effondrer sous la pression policière.

  • 14 mars 2007

    Police : il faudra forcément renouer avec la proximité!

    Une police soucieuse du citoyen n'est pas une police molle, mais une police démocratique, légitime et plus efficace. Si une "police de proximité 2" semble nécessaire, sur quelles bases la construire?

  • 16 janvier 2006

    Police de proximité : les contresens de M.Sarkozy

    Dans sa conférence de presse accordée à l'occasion de la publication des chiffres de la délinquance pour l'année 2005, le ministre de l'Intérieur met en avant une baisse de 1,3% du total des délits alors qu'elle concerne essentiellement les vols, les délits les moins graves. Sa communication bien maîtrisée nous invite à penser que la situation est sous contrôle et promise à une amélioration. Malheureusement, ce bilan fait l'impasse sur la question des banlieues et des émeutes, le phénomène le plus marquant et le plus inquiétant depuis plusieurs décennies. Or celles-ci nous invitent à faire un retour sur la situation à nous reposer certaines questions. Pourquoi s'être détourné de la question des relations entre police et population défavorisées, entre police et minorités, au profit d'une rhétorique guerrière ?